Recevez notre lettre d'information Espace Partenaires
 

Accueil / Espace Pro / Espace Presse / Autres Médias / Article de la Voix du Nord publié le 5 mai 2014

Article de la Voix du Nord publié le 5 mai 2014

La Lys, un formidable patrimoine touristique à développer de chaque côté de la frontière.

Elle sort d’un trou à Lisbourg, coule pendant 214 km avant de se jeter dans l’Escaut, à Gand, pour rejoindre la mer du Nord. C’est la Lys, une voie d’eau majestueuse reliant la France et la Belgique et que Lys sans frontières, basée à Sailly-sur-la-Lys, voit comme un outil essentiel de promotion touristique.

L’association a voyagé le long du cours d’eau au début de semaine, dans sa partie non navigable, de sa source à Aire-sur-la-Lys, et après le 1er mai, là où elle s’élargit dans un paysage urbain. Dominique Bachy, un réalisateur parisien, était chargé d’imaginer des courts-métrages transfrontaliers, des teasers, diront les spécialistes d’environ deux minutes. Sujets abordés : la Lys terre d’industries, de culture, de nature mais aussi la Lys aux milles saveurs, avec ses restaurants gastronomiques, estaminets et brasseries. Pas question non plus d’occulter le sport et les loisirs, les chemins de randonnée, cyclistes, pédestres, le tourisme fluvial et les écolodges, comme il en existe déjà à Fiefs, Sailly-sur-la-Lys ou Haverskerque. Des rendez-vous sont encore programmés avec des greeters, qui parlent si bien de leur coin de terre avec les touristes, les invitent à se poser près de cette rivière qui fut, et qui reste en certains endroits, un axe économique et de développement des territoires très important. Un drone sera même utilisé pour réaliser des vues aériennes et dynamiques de la vallée de la Lys.

En territoire airois, le réalisateur s’est attaché aux spécialités, l’andouille, les mastelles, le café Lysor. Il a cheminé le long des berges de la rivière, qui porte encore les traces d’une activité soutenue, s’est arrêté dans la chapelle Beaudelle, qui abritera bientôt le plan-relief de la ville, et Saint-Jacques, qui porte l’histoire des jésuites.

Les films sont destinés à www.lys-sans-frontieres.com et aux offices de tourisme. Ils serviront au colloque transfrontalier de Lestrem, le 22 mai. C’est un outil supplémentaire pour le tourisme nordiste.

 

http://m.lavoixdunord.fr/region/la-lys-un-formidable-patrimoine-touristique-a-developper-ia37b48664n2110896